بسم الله الرحمن الرحيم

عزيزي الزائر / عزيزتي الزائرة، يرجى التكرم بتسجيل الدخول إن كنت عضوا(ة) معنا.
أو التسجيل إن لم تكن عضوا(ة) و ترغب في الانضمام إلى أسرة المنتدى.
سنتشرف بتسجيلك
شكرا
إدارة المنتدى.



Free CursorsMyspace Lay
 
الرئيسيةبحـثالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 Production écrite : du 1bac sc

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Admin
المدير العام
المدير العام


عدد المساهمات : 13176
تاريخ التسجيل : 09/12/2010

مُساهمةموضوع: Production écrite : du 1bac sc   17/8/2011, 10:56


Sujet 1 : Tu es pour ou contre la peine de mort?
La peine de mort est un sujet d'actualité. Un bon nombre de pays adopte encore cette sentence pour, soi-disant- combattre la criminalité. Doit-on l'abolir? Pour répondre à cette question, on va discuter d'abord
l'utilité d'un tel verdict; ensuite on va parler des solutions

En réalité, la peine de mort est inutile. En d'autres termes, ceux qui croient que cette peine supprime de la société la criminalité ont tort. Il s'agit d'un constat: le nombre des criminels est en augmentation même dans les pays qui adoptent la peine capitale dans ses tribunaux.

Prenons par exemple l'Amérique des États-Unis où l'homme est en danger continu. Par conséquent, on peut se demander pourquoi on insiste sur une peine qui n'a aucune utilité? l

En outre, tuer au nom de la loi est aussi un crime. L'histoire de Victor Hugo qui relate les dernières heures d'un condamné nous révèle l'atrocité du verdict et le sadisme des juges. Il va mourir, peut-être il mérite, mais avec lui meurent sa femme, sa mère et sa fille. Trois veuves sont la victime d'un jugement aveugle. Qui punit qui? Voici la question. Et la solution est claire:
c'est la société qui crée des criminels; il faut donc juger la société; c'est la politique qui alimente la haine; il faut donc juger la politique. C'est la misère qui pousse à voler; il faut donc juger l'économie .


************************************

Sujet 2 : Les souvenirs d'enfance restent gravés dans la mémoire. Rédigez un texte où vous évoquez vos premiers souvenirs à l'école, vos sentiments et vos commentaires.


C'est ce jour la, un lundi matin que le professeur de
français rend les compositions et les classements de fin d'année. Devant
le portail du college, j’attendais avec impatience que le gardien
ouvrit les portes et que nous nous engouffrions dans la cour de la
récréation quelque mètres devant moi, j’aperçu Ansari, celui à qui le
professeur de français ne cessait de distribuer des bons points pour le
récompensèrent de son excellent travail.
Sept minutes après, le
professeur apparut sur le seuil de la classe et appela au rang par deux.
Nous nous minimes en file indienne et nous pénétrions dans la salle de
cours. «Allez ! Nous ordonna le professeur, asseyez-vous! Je vais
commencer par vous rendre les compositions et les classements, puis nous
terminons les jeux commencé la dernière séance."
tandis qu'une
angoisse régnait sur les rangs. Le professeur s'assit derrière un pile
de copies qu'il avait posée sur son bureau.une émotion forte me
poigna.je pensais au moment ou le professeur allait dire : untel,
premier, unteldeuxieme.Chacun savait que c'était Hicham qui aurait la
première note.Qelques élève marquait des signes d'impatience.
Le
professeur se leva s'avança au milieu de la rangée central, puis lança
le verdict tant attendu : " premier, mimouni." il y eut une grande
stupéfaction dans la classe : il ne savait même pas combien font un plus
un: il ne savait pas lire, pas écrire.
Le visage d'Ansari était
devenu sombre .lorsque le professeur annonça que far était deuxième,
c'est moi qui vacilla. J’étais sur d'avoir la deuxième note. Mais
c''était un fainéant qui me volait ma joie. Mais quand le professeur
jeta sur nous le regard malicieux, nous comprimons qu'il était en train
d'annoncer le classement à l'envers, pour se moquer des cancres. Toute
la classe rit de bon cœur.
******************************
Sujet 3 :
certains estiment que l'utilisation des animaux dans les expériences
scientifiques est un crime impardonnable. Partagez - vous ce point de
vue?
La médecine, depuis sa naissance, il y a des siècles, ne cesse
de réaliser des progrès de taille. L'être humain en est le bénéficiaire
puisqu'il était l'objet des recherches continuelles.
La durée de vie a remarquablement évolué depuis l'antiquité.
Personne ne peut nier que les découvertes, les inventions apportent des armes
Nouvelles
dans le combat livré contre les maladies, les infections, les
épidémies.. .Bref, contre la douleur et la mort. Mais à quel prix?
L'animal,
depuis longtemps, a toujours été considéré comme cobaye, constamment
disponible pour servir la recherche médicale surtout quand il s'agit
d'expérimenter un médicament, sans pour autant, se soucier des
conséquences de ce genre de pratique sur un être vivant qui, tout comme
l'homme a le droit à la vie.
D'abord, cela montre bien l'égoïsme que
manifeste 1 'homme à l'égard de l'animal. L'être humain ne veut en aucun
cas compromettre sa vie, ce croyant ainsi le roi de la création.
Beaucoup
de gens sont heurtés par l'idée d'une expérimentation sur l'homme. On
peut même dire que quel que soit le soin que l'on apporte à la mise au
point d'un nouveau médicament et à son expérimentation sur l'animal, on
ne peut, toutefois, supprimer la marge d'incertitude quant aux effets
qu'il produira sur un organisme humain.
Il est vrai que les
recherches médicales ont fait des miracles au profit de la race humaine.
Or, rien ne prouve que l'homme et l'animal réagissent de la même
manière à certaines substances. L'extrapolation de l'animal à l'homme
est souvent hasardeuse, même si elle se révèle justifiée dans certains
cas.
D'ailleurs, les limites de l'expérimentation sur l'animal
tiennent à ce qu'un certain nombre de symptômes n'apparaissent jamais
chez les animaux. D'où une marge d'incertitude qui doit être prise en
considération.
En outre, une expérimentation abusive sur certaines
espèces animales pourrait contribuer, malheureusement à leur extinction.
Laquelle extinction serait une aberration au moment où l'on fait appel,
un peu partout dans le moment à la protection des alllmaux.
Espérant
que l'homme scientifique prendra conscience du préjudice qu'il pourrait
causer à la faune, sans écarter l'idée que l'expérimentation est un
processus indispensable, à l'évolution de la recherche médicale dont
l'objectif primordial est le bien être de l'espèce humaine.
****************************
Sujet
4 : Pensez vous que dans l'espace existerait quelque part des planètes
habitées par d'autres créatures ? Comment vous les imaginez ? Peut-on un
jour les rencontrer ?
L'univers est tellement vaste à tel point que
la terre serait un point insignifiant dans l'immensité de l'espace. Mais
existe-t-il d'autres planètes habitées ? Comment seraient leurs
habitants ? L'homme réussira un jour de les atteindre
D'abord
personne ne peut confirmer que la Terre est la seule planète habitée. La
science ne peut aller jusqu'à prouver une telle chose. Tout est
possible dans ce monde si vaste que nous ne connaissons que peu. Pour
cela,j'estime que l'homme est tellement égoïste qu'il ne cesse de
répéter qu'il est la seule créature raisonnable, et que sa planète ( la
Terre) est la seule qui soit habitée . D'ailleurs, n'oublions pas que ce
même homme prétendait, il y a seulement quelques siècles que la Terre
était le centre du monde. La science a prouvé par la suite qu'une telle «
vérité » était fausse. De ma part, je crois que dans cet univers, il y a
de la place pour plusieurs créatures raisonnables à part l'homme.
Prenons l'exemple de « la Planète des Singes » qui n'est pas seulement
une œuvre de science-fiction seulement. Ce roman nous propose une
possibilité, une éventualité et non une simple hypothèse. Bref, je pense
sincèrement qu'une planète habitée existe quelque part dans l'espace.
Toutefois, il faut patienter : l'homme la découvrira un jour comme il a
découvert par pur hasard L'Amérique, qui était pourtant si proche.
C
es créatures ne seront surtout pas à l'image de ces horribles
extraterrestres montrés par le cinéma américain. Je les imagine d'abord
différentes de l'homme mais sans aller jusqu'à penser qu'elles seront
une copie difformée de l'homme. Pour le reste, elles auront leurs
langues, leurs habitudes, leurs sociétés .Par ailleurs, elles seront
loin d'êtres semblables aux robots ni dépourvus de sentiments. Elles
seraient moins agressives que l'homme mais sans être pacifiques non
plus. En plus, je me permets d'imaginer qu'elles seront très
développées. Enfin, j'estime que ce sont elles qui vont découvrir la
terre et non le contraire.
Cette rencontre entre nous (les terriens)
et les habitants de ces planètes perdues quelque part dans l'espace ne
se fera surtout pas dans un an ou deux. Mais il faut patienter encore
pendant des siècles avant de pouvoir serrer la main d'un extraterrestre.
En outre, La rencontre ne sera pas le fruit d'un pur hasard : on doit
les chercher. C'est d'ailleurs ce que font les scientifiques depuis des
décennies. Sans oublier qu'en ce moment même, peut être il y a dans cet
univers d'autres créatures qui se demandent si nous nous existions, et
qui nous cherchent déjà. Pour cela, il est possible que notre rencontre
ait lieu à mi chemin.
Pour conclure, je peux affirmer que l'existence
d'une autre planète habitée n'est pas toujours prise au sérieux par
nous autres hommes. Mais il ne faut pas oublier que, se poser sur la
lune n'était pas possible il y a seulement une trentaine d'années. Avec
la science, j'ose affirmer que tout est possible. Vive la science alors
sans dévaloriser la fiction bien sûr.



الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://ecolay.hisforum.net
 
Production écrite : du 1bac sc
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
 :: نافذة التلاميذ (إعدادي و تأهيلي) :: الأولى باك-
انتقل الى: